lundi 5 septembre 2011

Promenade Ontario, y fait chaud!

Samedi, Chéri et moi sommes allés marcher sur la Promenade Ontario sous un soleil de plomb. L’événement Pleine lune sur Ontario qui se tenait du 1er au 3 septembre battait son plein et la rue était fermée à la circulation pour l’événement entre Pie IX et et Darling. L’attrait principal était la vente trottoir, mais d’autres choses ont attiré notre attention…


D’abord, il faisait TELLEMENT chaud que je me suis assise quelques moments sur des bancs vintages installés devant une vitrine, question de prendre un peu de repos.


En regardant tout autour, je me suis rendu compte que nous étions en fait devant le Atomic Café qui abrite aussi le club vidéo Le 7e. Chéri voulait entrer, moi j’avais juste chaud, alors je l’ai suivi et, boum, j’ai été conquise!

Le café occupe le devant de la place et le décor est kitsch à souhait. J’adore! Le mobilier est hétéroclite et la table à laquelle j’étais assise me rappelait la cuisine de ma grand-maman… Des photos de l’Expo dans les toilettes, un vieil appareil de jeu vidéo encore fonctionnel sur le coin du comptoir, un vieux Juke-box, une machine à jus de raisin qui me rappelle mes dîners avec maman au Pik-Nik du Carrefour de la Pointe où j’avais droit à un jus et un hot dog…

Le menu est aussi rétro que la déco et je me suis rafraîchie en dégustant pour la première fois de ma vie un floater à l’orange.




Chéri avait un creux et une baisse d’énergie, alors il a choisi un café accompagné d’un gâteau aux carottes.


Seul bémol : la qualité du service était plus que décevante… Un peu d’entrain et un sourire nous auraient enlevé l’impression de déranger…

Le club vidéo est quant à lui situé à l’arrière et au second étage. Ici, ce ne sont pas les Blockbusters qui prennent la vedette, mais bien les films étrangers. Allemagne, Bosnie, Chine, Turquie, Tunisie, Yougoslavie et j’en passe.


Le site web donne accès à leur répertoire complet, mais présente aussi les nouveautés pour les quatre dernières semaines.

Dans les rayons, le fonctionnement nous ramène aussi dans le passé avec les petits jetons de velcro!


Par contre, pour visionner certains films, vous devrez avoir conservé votre VHS…


De retour à l’extérieur, nous avons croisé des joueurs de tam-tam ambulants et j’aurais bien aimé qu’ils s’arrêtent pour les écouter plus longuement.


Je n’ai pas mangé de blé d'Inde encore et j’étais bien triste de ne pas avoir assez faim pour déguster un épi… Plusieurs kiosques offraient différents mets et avoir su, nous aurions dîné sur place!

J’aurais aimé explorer davantage les coins et recoins de la Promenade, mais la chaleur était telle que nous avons rebroussé chemin. Par contre, avant de retourner à l’auto, nous avons eu la chance d’assister à une démonstration de Capoiera, un art martial afro-brésilien qui demande, disons… Je vous laisse juger par vous-même!

video

Les gens que vous voyez en action sont de L’école de Capoeira Porto da Barra située à Montréal. Je ne m'y suis pas rendue et je ne peux donc vous donnez mes commentaires sur la qualité de l'enseignement. Par contre, si vous voulez tenter l’expérience, le premier cours est gratuit et il y a des classes pour les enfants. L’enseignement touche divers aspects : le chant, les instruments de musique, l’entraînement physique, la discipline en elle-même et son histoire.

De retour à la maison, nous nous sommes installés sur le divan (loin l’un de l’autre en raison de la chaleur intense) et nous avons écouté deux films, le premier était Priest avec mon très joli Paul Bettany. Chéri et moi aimons bien les histoires de vampires et nous avons été servis avec celle-ci.


Dans un monde où l’Église règne en maître absolu, la guerre qui oppose les hommes et les vampires et que l’on croyait éteinte renaît de ses cendres lorsqu’une jeune fille est enlevée. Son oncle, un prêtre guerrier chasseur de vampires part à sa recherche, mais pour se faire, il doit tourner le dos à ses supérieurs et briser ses vœux.

Bien qu’il ne réinvente rien, le film accomplit selon moi sa mission première, il est divertissant!

Notre second choix est allé vers le cinéma québécois avec Funkytown mettant en vedette Patrick Huard. Je m’attendais à un film léger et sans grande surprise, mais je n’y étais pas du tout.


L’histoire relatant entre autres la descente aux enfers du maître du disco Bastien Lavallée,  m’a touchée et je me suis attachée à chacun des personnages. Je ne suis pas une fan de la musique de la fin des années 70, mais la bande sonore m’a plu avec ses succès bien connus.

Par contre, je me suis demandé si j’avais bien choisi la version française puisqu’une très grande partie du film se déroule en anglais. Cette approche me dérange un peu, mais comme Chéri et moi sommes bilingues, nous n’avons pas eu de difficulté à tout comprendre. Mais en grande défenseure de la langue française, j’ai été quelque peu irritée par l’omniprésence de l’anglais. N’y aurait-il pas eu une autre façon de nous faire comprendre qu’à l’époque (tout comme aujourd’hui), les francophones devaient parler anglais pour percer?

Bref, une belle soirée ciné et mon pop corn maison était meilleur que celui en salle! Et moins gras! Et moins salé! Et moins cher!

Atomic Café

3606, Ontario Est
Montréal (Québec)  H1W 1R7
Téléphone : 514 525-9601
Site web : sur Facebook
                cafeatomic

Le Septième
3606 Ontario Est
Montréal (Québec)  H1W 1R7
Téléphone : 514 596-0854
Site web: www.leseptieme.com

L’école de Capoeira Porto da Barra
372, rue Sainte-Catherine Ouest, studio 306
Montréal (Québec)  H3B 1A2
Téléphone : 514 684-5442
Site web : http://www.capoeiramontreal.com/

6 commentaires:

  1. Bonjour Ellora,

    Je viens faire un tour sur ton blog chaque jour, question de voir si tu as écrit quelque chose de nouveau. D'ailleurs, j'ai lu ton blog en entier, y compris les nombreuses pages qui ont été effacées. Tu as une très belle plume et tes propos sont toujours intéressants.

    Continue de rédiger et de publier tes articles et tes photos! C'est toujours un plaisir de te lire! Et comme je suis, comme toi, une véritable épicurienne, je compte bien visiter quelques-uns des restos que tu as suggérés.

    Au plaisir!

    Karine

    RépondreEffacer
  2. @ Karine : Merci pour ces commentaires encourageants, ils sont très appréciés!

    Si tu visites certains restos que j'ai mentionnés, n'hésite pas à laisser tes impressions sur mes différents billets, je serai contente d'avoir ton avis!

    Je te souhaite de belles découvertes culinaires et si tu as des suggestions, c'est avec plaisir que je partirai à mon tour à l'aventure!

    RépondreEffacer
  3. WoW! Contente pour toi que tu aies eu une belle journée remplie, malgré la chaleur!!

    Fais-tu du gâteau aux carottes à ton chéri des fois ;) ???

    Bonne semaine!

    RépondreEffacer
  4. @ Michèle : ah, les gâteaux aux carottes... J'avais copié une recette prise de je ne sais où et, un jour, j'ai décidé de la faire pour Chéri qui adore le gâteau aux carottes.

    Un pur désastre...

    L'extérieur du gâteau a cuit très rapidement, mais l'intérieur n'a jamais voulu cuire. Disons que j'étais de mauvaise humeur et que le gâteau a fini dans la poubelle! J'en ai fait un meilleur tout de suis aprês, mais depuis j'ai informé Chéri qu'il est mieux de contenter ses papilles ailleurs!

    RépondreEffacer
  5. Bonjour Ellora j'ai parcouru tout ton périple et
    c'est très intéressant mais je ne savais pas que
    tu étais aussi aventureuse et que l'histoire vous intéressait tous les 2. J'aime bien tes récits et les photos que tu y joins et tu me fais saliver quelques fois . Merci tu me fais
    revivre ma jeunesse. JB

    RépondreEffacer
  6. @ JB : de mon côté, j'aime lire des romans historiques québécois et Chéri... je ne sais pas trop, mais il ne se plaint pas de nos visites historiques!

    Vous allez devoir ma parler de votre jeunesse, ça m'intéresserait beaucoup d'en connaître plus sur vous!

    RépondreEffacer

Merci pour vos commentaires! Ça m'encourage à continuer!