vendredi 6 juillet 2012

Lobster Roll et photos


Vous souvenez-vous de la température qu'il faisait vendredi dernier? Moi, oui. Il faisait chaud, très chaud, trop chaud. Mais quand j'ai une idée en tête, il est bien difficile de me faire changer de trajectoire... J'avais décidé que j'irais rejoindre Chéri près de son travail, soit au Vieux-Port de Montréal, et c'est ce que j'ai fait. 

Par chance, j'ai eu la présence d'esprit de ne pas me risquer à prendre le bus et le métro. Avec mes problèmes aux poumons, j'aurais trouvé le trajet beaucoup trop difficile. Quarante-cinq minutes après mon départ, j'étais arrivée à destination et le tableau de bord de la voiture indiquait ceci : 


Je me suis stationnée près de la tour de l'horloge et j'en ai profité pour prendre quelques photos. 



J'ai aussi observé les touristes. On les remarque assez facilement, avec leurs yeux émerveillés et leur carte de la ville.

Plusieurs personnes ont profité des nombreux arbres pour se reposer à l'ombre. J'y ai d'ailleurs vu de drôles de choses... Enfin, drôle, c'est relatif. J'ai effectivement croisé un gars de mon âge (donc dans la trentaine) qui embrassait à pleine bouche une fille (effarouchée) qui paraissait ne pas avoir encore atteint ses 18 ans... La Matante en moi a failli s'arrêter en s'exclamant : "Tite fille, rentre tout de suite à la maison!"

Et j'ai aussi vu deux gars saouls couchés sur le dos, la bouche ouverte et la canette de bière encore dans une main. La grande classe. Et si vous remarquez bien, il y a des gens qui se trempent les pieds dans l'eau. Ouache!!!! Je ne mettrais même pas un doigt là...


Je n'avais pas pris de collation avant de partir de la maison et j'étais affamée, mais avec la chaleur, je n'avais envie de rien. Par contre, cette petite salade de pâtes toute simple a bouché mon trou et je dois même avouer qu'elle m'a plu!


Ce petit arrêt m'a même permis de rencontrer un habitant de la Nouvelle-France!!! Il a commandé des sushis.


Vous devez commencer à me connaître un peu. Effectivement, mes randonnées urbaines ont souvent un but commun : aller manger au restaurant. Cette fois-ci n'a pas fait exception et, une fois le boulot terminé, Chéri m'a rejointe et nous nous sommes dirigés vers un endroit que je voulais visiter depuis longtemps. D'ailleurs, Chéri a émis ce commentaire : "Elle en était fatigante, elle n'arrêtait pas d'en parler." Ça dit tout, mais croyez-moi, Chéri aura la paix puisque je me tairai désormais. J'ai effectivement détesté mon expérience.

J'avais souvent entendu parler (en bien) du Lobster Roll servi sur les quais du Vieux-Port au resto Muvbox Homard des Îles et je n'avais qu'une envie, soit celle de déguster ce fameux sandwich.


Le prix est un peu élevé, 10.95 $, mais j'étais prête à le payer puisqu'on parle tout de même de homard. 


Première chose que j'ai détestée : le service. Je sais que vous êtes des étudiants, que vous êtes jeunes et fringants et que vous avez eu chaud toute la journée, mais pouvez-vous au moins arrêter votre discussion le temps de me servir? Je n’en ai rien à foutre de savoir ce que vous faites de vos soirées.

Deuxième irritant : l'absence quasi totale d'ombre. Le soleil tapait fort et je trouve très ardu de déguster un repas dans de telles conditions. Nous avons cependant été chanceux puisque l'une des trois minuscules tables ombragées s'est libérée juste au bon moment. Fiou.


Troisième irritant : je ne sais pas vous, pour ma part, voir des crabes vivant jouer dans la bouette à la télé pendant que je mange, ça ne me met pas du tout en appétit... Un vidéo d'une petite diva qui se trémousse en chantant la dernière toune à la mode m'aurait moins déplu (moi qui les déteste habituellement).

Quatrième irritant : mon Lobster Roll. Je savais qu'il était servi dans un pain hot-dog, mais je ne sais pas, je ne me serais pas attendue à retrouver celui qu'on achète au dépanneur du coin. Pour ce qui est de la garniture, j'ignore si c'est l'effet de la chaleur sur mes papilles gustatives, mais je ne goûtais pas du tout le homard. En fait, je n'ai goûté que le céleri. De plus, les morceaux de homard étaient beaucoup trop gros et lorsque je prenais une bouchée, tout venait avec...


Je n'ai mangé du homard que deux fois dans ma vie et ma première expérience avait été tellement, disons-le sans pudeur, jouissive, que ce Lobster Roll m'a complètement déçue. Souvenez-vous, je m'étais roulée par terre au Deville Dinerbar avec mon sandwich BLTA Homard. J'en rêve encore...

Cinquième et dernier irritant : la pizza Margherita de Chéri. Elle avait pourtant l'air bonne, mais elle était plus que quelconque. Celle que je fais sur des pains pitas, le soir quand je suis pressée et que je n'ai pas envie de cuisiner, est meilleure... Par chance, elles ne coûtaient que 5, 95 $.


Au moins, la vue était belle...



Bref, nous n'y retournerons pas, mais peut-être que nous n'avons frappé qu'une mauvaise soirée et que la chaleur étouffante n'a pas aidé... Pour tout vous dire, ma salade de pâtes à la mayonnaise mangée en après-midi m'a davantage satisfaite...

Nous avons terminé notre journée avec une crème glacée du Bilboquet. J'y étais allée l'an passé et j'avais adoré, mais mon sorbet à l'orange sanguine était amer... Je ne l'ai pas aimé et Chéri non plus. Nous avons tout de même pris le temps de poser nos fesses sur l'asphalte et de reposer nos dos fatigués sur la porte d'un hangar...



Le premier objectif de ma visite au Vieux-Port était de manger mon Lobster Roll, mais je m'y suis aussi rendue pour une autre raison. En fait, j'y suis allée pour voir une exposition. Une exposition de photos. Des photos dérangeantes, mais aussi touchantes. 

Je suis ressortie de la salle les yeux bouffis et avec tout un mélange de sentiments qui s'entrechoquaient à l'intérieur de moi... Je vous en reparlerai sûrement un jour... Demain, peut-être. Ou plus tard. Quand mes émotions se seront un peu calmées et que j'aurai trouvé les mots appropriés... Et lorsque ma peur se sera un peu estompée...


19 commentaires:

  1. Ah ! mais le Deville Dinerbar, j'y suis allée qu'une fois et c'était telleeeeement bon comme je t'avais déjà dit.

    Oh ! faudrait que j'aille voir cette expo photos. Je suis maniaque de photographies. J'apprécierais sûrement. Reparle-nous en !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je suis en train d'écrire mon billet sur l'expo, mais ce n'est pas un sujet très très facile à aborder, surtout quand il vient chercher autant d'émotions...

      J'harcèle Chéri depuis quelques jours pour retourner au Deville! Mais il n'a pas encore craqué...

      Effacer
  2. Pauvre toi, un mauvais lobster roll c'est rare! Je vais par contre t'avouer que je n'aurais pas commandé de pizza là, étant donné qu'il fait tellement chaud :). Mais les goûts ne se discutent pas, parce que je mangerais (sans farce) des fèves au lard en ce moment!

    Mais vraiment, selon ta photo, le lobster roll a l'air assez ordinaire effectivement... moi aussi j'avais vraiment envie de l'essayer après tout ces reportages!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je ne dirais pas que le Lobster Roll était mauvais, mais plutôt que le goût n'y était pas. Et pour la pizza, c'était la seule chose que Chéri (qui ne mange ni poisson, ni fruits de mer et qui n'aime pas la saucisse) pouvait manger...

      Mais comme je l'ai dit aussi, parfois on frappe un mauvais journée et il faisait tellement chaud que l'expérience s'en est ressenti. Et comme tous les goûts sont dans la nature, je t'encourage tout de même à aller faire ton tour au Muvbox!

      Effacer
  3. Et pis j'aimerais bien avoir des commentaires sur cette expo quand tu t'en sentiras capable :)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je travaille sur mon billet! Le premier choc est passé...

      Effacer
  4. À la lecture de ton titre, mes papilles gustatives ont sursautées mais sont maintenant bien déçues. Pour un excellent lobster roll va aux iles-de-la-madeleine ;)...c'est peut-être juste un peu loin pour une ballade de week-end !

    Je suis allé lire sur cette exposition, moi qui aime la photographie...mais quoi que je trouve très intéressant le concept et que ça va probablement aider à démystifier le tabou de la mort, je n'irai pas la voir...et je crois que tu comprends. J'ai vu de mes yeux...j'ai pris des photos en quantités avant, mais même si j'avais pensé le faire je n'en ai pas pris du après. J'en ai été incapable et c'est très bien ainsi. Dans d'autres circonstances j'y serais probablement allé...par curiosité. J'ai hâte de te lire sur le sujet, si tu as envie de le faire.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Les îles feront sûrement partie de l'une de nos prochaines destinations vacances! Cette année, c'est la Gaspésie...

      Je comprends effectivement très bien pourquoi tu n'iras pas voir l'expo... J'ai trouvé ça très difficile...

      Effacer
    2. Nous irons également en Gaspésie, quelques jours pendant les vacances de la construction pour se dépayser et visiter la famille. Tu dois aller au café des artistes à Gaspé, un bel endroit. Je vais aussi me laisser tenter par le brise-bise, ils ont une poutine aux crevettes...je t'en donnerai des nouvelles. bonnes vacances !

      Effacer
  5. Ouais, c'est vrai que le lobster roll est déconcertant la première fois... Même sur la côte Est américaine, on les sert dans des pains à hot dogs... c'est le principe il faut croire. Il y a tellement moyen d'améliorer!!! Tu vois, moi, ceux que j'ai fait l'an dernier (ceux de Chuck Hughes), je les ai trouvés GÉNIAUX... Il faut dire qu'il y a avait en masse de homard et pas de céleri!!!! Moi, je ne veux presque rien dans le mien... Pour ce qui est des glaces, moi, je suis chiante, je demande toujours de goûter avant de m'acheter une petit bol!!!!!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Le pire, c'est que je savais pertinemment que j'allais recevoir un pain hot-dog, mais c'est vraiment le céleri qui a, selon moi, tué le goût... Et mon sandwich au homard du Deville dinerbar était TELLEMENT bon, je n'en suis pas encore revenue!

      Je ne sais pas pourquoi, mais je ne pense jamais à goûter aux glaces avant de les acheter... Je suis sans doute comme un enfant, trop pressée de la déguster! J'essaierai de me corriger la prochaine fois!

      Effacer
  6. Je ne sais pas quelle conception du lobster roll tu avais, mais au nombre de fois où j'en ai mangé dans ma vie, je peux te dire qu'ils sont à peu près tous servis de la même façon. Dans un pain hot-dog, avec de gros morceaux de homards (et on veut des gros morceaux, au prix que ça coûte!), de la mayo et un peu de laitue. Personnellement, je n'ai jamais été déçue en en mangeant. Et si tu as trouvé ça cher ici, n'en commande aux États-Unis, car c'est encore pire! Genre 15,95$ pour un lobster roll, servi avec des frites!!! Du vol, je te dis. :)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Hé, hé, le pire c'est que c'est exactement la conception que je m'en faisais, sauf pour ce qui est du goût. Le homard ne goûtait pas assez et ce qui ressortait, c'était vraiment le céleri et la pain.

      Et pour moi, il y a une différence entre "beaucoup de morceaux" et de "gros morceaux". Si le homard avait été coupé plus petit, j'aurais sans doute eu le temps de l'apprécier d'avantage plus que de me retrouver avec d'énormes bouchées. En six croquées, c'était terminé et j'ai l'impression de ne pas avoir pu savourer...

      Mais tu vois, je paierais sans problème 15,95 $ pour un Lobster Roll, surtout s'il est servi avec des frites. Mais au Muv box, c'est le Lobster et c'est tout. Les deux seuls combo offerts, c'était avec des chips et de la chaudrée de palourdes. À la chaleur qu'il faisait, je n'avais vraiment pas envie de manger de la chaudrée!!! Une bonne salade fraîche aurait rendue l'expérience plus agréable! Et pas de céleri dans le Lobster!!!!

      Effacer
  7. Dommage que tu ne te sois pas contentée avec ton lunch,c'est décevant parfois de payer pour de la mauvaise bouffe. J'en ai mangé quelques fois et j'ai pas été déçue,mais je préfère m'en faire moi-même à mon goût. Ya juste aux Iles que j'en mangerais volontiers. Pour ce qui est de l'exposition,moi c'est certain que je n'irais pas. C'est le genre de choses auquelles je pense trop longtemps et qui me dérangent.J'ai été traumatisée avec la mort très jeune et je ne parviens pas à m'en défaire. Bonne fin de semaine Ellora et meilleure chance pour ton prochain repas au restaurant.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je n'irais pas jusqu'à dire que ce que j'ai mangé était mauvais, mais certainement pas à la hauteur de mes attentes. Mais j'en avais tellement entendu parler que mes attentes étaient élevées. C'est ce qui arrive parfois avec les endroits très populaires...

      Pour l'expo, c'est effectivement très dérangeant, du moins pour les gens qui ont été marqués par la mort...

      Bon dimanche et j'ai effectivement hâter d'aller au resto et d'apprécier!

      Effacer
  8. Spécial, de mettre des homards vivants à la télé... c'est comme si on montrait des poulets dans une basse-cour, ou plutôt dans une usine, chez St-Hubert ou PFK...

    RépondreEffacer
  9. Cette exposition fait partie de mes incontournables à voir cet été. Je pense qu'elle avait déjà été présentée au musée des religions à Trois-Rivières et je n'avais pu m'y rendre...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Tu me donneras tes commentaires si tu y vas!

      Effacer

Merci pour vos commentaires! Ça m'encourage à continuer!