dimanche 26 février 2012

Les animaux, les allergies et moi (partie 1)


J'ai envie de vous raconter une partie de ma vie, ça vous dit? Commençons par le commencement, mais vous devrez être patients pour la suite! J'ai beaucoup de choses à vous dire sur le sujet et je vous propose donc un récit en deux parties. Vous êtes prêts?

J'ai toujours aimé les animaux. Comme je suis enfant unique, j'ai trouvé beaucoup de réconfort auprès de mon premier ami à poils. Il s'appelait Doudou, il était caramel et blanc et j'avais environ sept ans lorsqu'il est entré dans ma vie.


C'est aussi avec lui que j'ai connu mon premier deuil, au début de l'adolescence, lorsqu'il est décédé subitement dans les marches de notre maison familiale pendant que mon amie et moi écoutions Chambres en ville...

Notre famille a alors accueilli une petite dame que nous avons nommée Kryspy. Ses premières années parmi nous ont été heureuses, mais vers la fin de sa vie, elle s'est transformée en véritable vieille fille malcommode. Elle crachait sur les invités et leur donnait des coups de patte lorsque ceux-ci avaient le dos tourné...


Une fois en appartement, j'ai partagé mon premier logis avec Sinbad le gros matou noir et blanc qui est lui aussi décédé de façon tragique dans un escalier... Vint ensuite Anakin, le petit matou qui adorait jouer avec mes bas de nylon. Malheureusement, c'est mon conjoint de l'époque qui a eu la garde du petit chat lorsque nous nous sommes séparés...

Mon ex (le dernier conjoint que j'ai eu avant Chéri) et moi avions une passion commune pour les animaux et c'est grâce à lui que j'ai découvert les oiseaux. Je n'en avais jamais eu auparavant et c'est avec joie que j'ai adopté Kiki la perruche bleue. Malheureusement, je n'avais pas un très bon appareil photo à cette époque (c'était avant l'arrivée du numérique à prix abordable) et je n'ai aucune belle photo de mon petit oiseau... C'est le mieux que j'ai pu trouver, désolée.


En 2004, mon ex et moi avons décidé de quitter la métropole pour aller vivre dans la ville de Québec. Nous avons finalement acheté une maison à Saint-Ferréol-les-Neiges. Si cet endroit vous est inconnu, dites-vous que la raison en est simple : c'est un village situé assez creux. Pour vous donner une idée, nous demeurerions sur le bord d'un lac où nous n'étions que deux ou trois résidents permanents. Les autres maisons étaient en fait des chalets.

Mon ex travaillait sur la route et il était souvent absent pendant plusieurs jours. Je trouvais le temps bien long, sur le bord de mon lac, ensevelie sous la neige et loin de la civilisation. C'est alors que Cachou est venu me tenir compagnie.


Mais bon, je trouvais la maison encore vide, alors nous avons adopté un petit clown que nous avons nommé Jaune Jaune. Ce mignon inséparable était très affectueux et il s'endormait fréquemment dans nos manches de chandail ou ailleurs...


Il était très enjoué et je l'adorais. Mais un jour, mon ex et moi nous sommes séparés... Je suis retournée vivre chez mes parents avec mes trois bestioles et peu de temps après, le cancer est arrivé dans ma vie... Je n'avais plus beaucoup d'énergie et je m'occupais beaucoup moins de mon trio. Kiki et Cachou se sont bien adaptés à la situation, mais il en a été autrement pour Jaune Jaune... Il est devenu très agressif et un jour il a... pondu un oeuf! Ce n'était donc pas un mâle comme nous le croyions, mais une femelle!

À partir de ce jour, je n'avais plus aucun plaisir avec mon oiseau. Ma mère et moi avons travaillé très fort pour essayer de la réapprivoiser, mais sans succès... Mon petit clown s'est transformé en véritable tyran et nous l'avions d'ailleurs surnommé le "T. Rex", c'est tout vous dire... Nous arrivions à la sortir de sa cage, mais nous devions porter des gants et nous protéger du mieux que nous le pouvions. C'était très désagréable...



C'est alors qu'un animal d'une tout autre espèce est entré dans ma vie. Je vous laisse deviner lequel, mais je vous donne quelques indices :

Il n'est pas vraiment poilu;
Il n'a pas de plûmes;
Il mange beaucoup, mais ce n'est pas un cochon;
Il est très propre de sa personne;
Il n'a pas besoin de litière;
C'est un animal très docile, mais il a parfois mauvais caractère.

Vous avez deviné? Je vous le présente demain!

10 commentaires:

  1. Ton chummy?

    J'ai bien aimé lire ton histoire :)

    RépondreEffacer
  2. Mathieu m'enlève ma super joke, j'allais écrire: Ton chum?????!!!!

    Ou un Gecko?????

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. C'est cute un Gecko, mais mon animal est encore plus cute que ça!

      Effacer
  3. un rat ?? là j'ai hâte à la suite hihihi!

    RépondreEffacer
  4. Réponses
    1. Ce pourrait effectivement être le cas : mon animal est un excellent nageur!

      Effacer
  5. Moi j'y vais pour le chum . Mais ce qui me fait hésiter un peu c'est le pas vraiment poilu lol. Je suis curieuse...bonne journée Ellora et merci.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ah, tu brûles! Bonne journée à toi aussi!

      Effacer

Merci pour vos commentaires! Ça m'encourage à continuer!